Histoire sans titre #15

HST 15

PEINTURE VERTICALE

L’obscurité et le froid
Enveloppent la ville blanche
Montréal dort

Trouver en soi
les ressources du jour
Le goût de l’aube

Trouver en soi
le sourire des recommencements
La neige est là
Chute constante
de beauté

Trouver en soi
un silence puissant
D’une nuit
où une seule étoile
Luit dans la poitrine
Coeurs battant la chamade
Femme étoilée
Homme vertical
comme des échelles tendues
Jusqu’au ciel

Trouver en soi
La partition de givre
Qui attend

Le chant de la lumière
L’alchimie du peintre
Les couleurs mutantes
Le chant de la lumière
l’alchimie des poèmes
Qui sèment en eux
Le désordre de l’amour

Le chant de la lumière
De ce matin
De cet impossible jardin
Qui enfante
Ma parole

Trouver en soi l’aurore
Et vous la donner
Décrire les traces de fleurs
Échappée matinale
Voilà
Le jour s’est levé

Mar Thieriot mars 2019
l’expression Peinture Verticale est de Patrick Chemin
Ciel by Mar Thieriot

Histoire sans titre #14

HST14

BOUQUETS

En un pays lointain
Je disposais avec lenteur
des fleurs parfumées
dans de beaux vases
Crées par Elisa

Chaque semaine
le rituel se renouvelait
Bouquets et retrouvailles

Vider l’eau
couper les tiges
Choisir
de nouveaux boutons
Marier les couleurs
Débusquer l’harmonie

À chaque fois
tandis que l’on pare
avec dextérité
La vie des fleurs
L’on se prépare
à leur mort
à sa mort

Elisa souriait
Lorsqu’elle m’apprenait
à manier
Les bouquets d’Ikebana
.
Toujours en silence
couper
trier
Sécher
jeter parfois
Voir jaillir
Voir éclore

Mar Thieriot
Oil on canvas Mar Thieriot

Histoire sans titre #13

au debut

LA TRÊVE LUIT

L’hiver glacial
Lumineux, pourtant,
Difficile en somme
Laisse une empreinte blanche.

La vie retourne à elle-même,
Une toile hurle le froid.

Le soleil a brillé sur la glace,
Où sommeillent
Les iris et les roses.

La vie revenue de tout,
Éclate de beauté
Elle attend
La chaleur qui enveloppe
Les arbres et les corps.

Je pose un ouvrage sur la table,
Qui tente notre sortie de l’enfer

Le souvenir des lilas
Se mêle à la neige
Un espoir de plus est édité
Entre deux coulées de glace
Une trêve luit

Mar Thieriot 2 Mars 2019 Inédit
Oil on canvas Mar Thieriot

Histoire sans titre #12

HST12

SUBLIME HIVERNAL

Ne plus savoir
Ce que le mot beauté veut dire.
Assez de définitions
Closes,
Assez de systèmes
Qui enferment le beau,
Le beau serait
Le bien, le vrai, le juste, le bon
Le sage.
Oui mais : nous mentons à nous-mêmes,
Nous avons un inconscient,
Nous allons mourir
Ce que le mot beauté veut dire.

En marche vers qui,
Vers où?
Vers la tombe?
Inéluctablement.

Nuits de passion sans lendemain :
Printemps sans été écrit René Vivien.
Ce que le mot beauté veut dire :
Un hiver qui se répète,
Qui titube comme l’histoire,
Sublime tristesse
Sublime lucidité
Sublime désarroi

Vérité du doute

Des mots
Peuvent encore reluire,
S’animer
Frêles comme un papillon éphémère
Une rose noire
Beaux de leurs métamorphoses
Des mots mutants
Libres et entiers
Terribles et doux
Or dans l’alphabet.

Mar Thieriot

Image: Femme devant le coucher se soleil – by Caspar David Friedrich
source google Images

Histoire sans titre #9*

HST99

Tempo fechado

Certas palavras
Não podem mais
serem ditas
Quando esgotada
A confiança
Abandona

O silêncio
Ocupa
o lugar do poema
Todas as cicatrizes
Não fecham
Da mesma forma

O tempo não
Nos salva de nada
O belo perigo
É escrever
Pois o risco
Do fracasso ameaça
Sempre

A amizade acaba
Ao amanhecer
Tempo fechado

Uma chama rara
Ilumina
O impasse
A traição
Esperada
Previsível

E em quanto
tudo desmorona
A dignidade
Continua
A pesca do dia

Mar Thieriot


closing time

Some words
Cannot be said
Any more
When trust
Leave us
defeated

Silence
Replace poetry
All wounds
Don’t heal
At the same pace

Time can’t save us
From nothing
Writing still
A beautiful danger
Failure is always at risk

A friendship
Breaks at dawn
Closing Time

A flame
Rare
Enlightens
The mistrust
The expected lies
The predictable lies

And while everything
Falls apart
Dignity
Remains
The catch of the day

Mar Thieriot


Temps de fermeture

Il y a des mots
Qui ne viennent plus
Lorsque la confiance
Épuisée
Déserte

Le silence prend place
Toutes les plaies
Ne cicatrisent pas
De la même façon

Le temps
Ne nous sauve de rien
Le « beau danger d’écrire »
Car l’échec du poème
reste le risque à courir

L’amitié se brise
Un matin
Temps de fermeture

Une flamme
Rare
Éclaire
Une impasse
Une trahison
Prévisible
Attendue

Tandis que tout s’effondre
La dignité
Demeure
Le plat du jour

Mar Thieriot Février 2019 Inédit
Vers et toile Mar Thieriot

Histoire sans titre – Ciel liquide

ciel liquide

Une pluie verte tombe drue
Sur vos photos
Les arbres ruissellent
Les oiseaux de retour
Déjà
Égayent les ciels
Avides de lumière
Les bruits ailés
Les chants dans les branches

L’odeur de terre humide
Venue de si loin
M’inonde,
Me rassure

Nous sommes
Au rendez vous
Nous sommes
Tièdes et vivants

Tels les magnolias suaves
Tels Les vieux chênes
Tels Les nuages fugaces
Tels Les pierres inamovibles

Seule compte
la présence qui s’écrit
Parchemin sacré
Belle peau de nacre
Où les saisons
Creusent leurs rides

Aller
Jusqu’au bout
De cet affolant
et mysterieux
Voyage.

Mar Thieriot Février 2019
Oil and verses Mar Thieriot

Histoire sans titre #9

HST9

Nuit difficile
Saccadée
Nous avons tenté la joie
Comme on surnage à la houle

Chemin vers l’hôpital
Ce matin blanc d’hiver
Tu as perdu le compte
De nos Saint Valentin
Ce prétexte à célébrer
Une vie
Un amour
Un verre de bon vin

Nuit blanche
Comme les murs
Calmes et silencieux
Là-bas dans cette clinique
Où ils apaiseront
Tes douleurs

Nuit claire
Comme la lune
Insiste
Sa lumière douce
Belle blanche

Lever de poème

Mar Thieriot Février 2019