YOGA, MINDFULNESS AND TRANSDISCIPLINARY RESEARCH | YOGA, MINDFULNESS ET TRANSDISCIPLINARITÉ

Status

GOOAFOSS – Catarata da Islândia – Photo: Mar Thieriot, 2013

YOGA, MINDFULNESS AND TRANSDISCIPLINARY RESEARCH

One of the most beautiful keys to understand yoga is given by Philippe Filliot who describes it as “ a mental education through the gesture”(Une education du mental par le geste)[1]. The art of yoga, count at least five thousand years, of work on us for ourselves and for one another, helping ourselves through a gesture training to reach a better knowledge and control of our own minds.

This art has several points in common with the transdisciplinary scientific research.

The research in the transdisciplinary field takes place, in between, through and beyond the disciplines, and the aim of these scientific

Dialogue is to reach UNESCO education purpose for our century: learning to be.
There is a huge difference in between representing an authority because we pretend to know everything in our discipline or because we learn our discipline from a longer amount of time than our students, in one hand our knowledge is limited in the other hand, in the context of a learning society, our knowledge is open to mutual discovery and infinite search, in a real scientifically spirit.

In the Yoga field the “guru” the one who shares the light, who shows  and spread the light what is a metaphor to say that he helps his students to acquire a better knowledge of their own minds, is very near a negative theology position, someone who  is open to a beginners mind, who knows the mystery of human nature, and knows also all he don’t know about himself and the universe, and is therefore always open minded to learn more with others.

For this reason Yoga as the scientific research call us to humility in front of our ignorance, despite all scientific and technological progress : we  have a lack of control of our emotions, we seem to have little aptitudes on mutual understanding, and we are very far to a peaceful condition on earth toward our mutual evolution.

That is to say that yoga below Shiva protection, the dance god.

Has a beginner’s mind function that addresses to all disciplines.

Yoga is a space for authenticity and mutual care, a space of a difficult freedom, as is the transdisciplinary attitude, an attitude of respect, tolerance and exigency.

Mariana Thieriot Loisel 20 Novembre 2017

[1] Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p.73, Éditions Actes Sud, France 2012

 

Mar Thieriot en marche – Photo Patrick Loisel – Iceland, 2013

YOGA, MINDFULNESS ET TRANSDISCIPLINARITÉ

« Résonnances intérieures, unité enfin retrouvée au-delà du morcèlement de nos vies, paix dans la confusion : Yoga »

Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p. 63, Éditions Actes Sud, France 2012

Une des plus belles clés pour comprendre le Yoga nous est donnée

Par Philippe Filliot qui se réfère à «  Une éducation du mental par le geste »[1]. Cet art millénaire de soi et des autres, où l’on entreprend un travail sur soi pour soi et les autres, en prenant appui sur le geste pour accéder à une meilleure connaissance et maitrise du mental,  trouve une correspondance intéressante avec la formation transdisciplinaire.

Cette formation qui se trouve entre, à travers et au-delà des disciplines, à pour visée, grâce au dialogue entre les différents savoirs, de contribuer à ce que le rapport de l’éducation de l’Unesco pour le vingt et unième siècle désigne comme un « Apprendre à être ».

Ce faisant il y a là un glissement entre une société au fonctionnement vertical, hiérarchique, qui transmet ou dispense un savoir de haut en bas vers des réceptacles passifs  vers une société où toute la complexité de la transmission et du partage des connaissances

va se jouer dans un mouvement dialogique où l’autorité du maître se donne car il apprend depuis plus longtemps que son ou ses élèves.

Or le « guru » au yoga, ce faiseur de lumière ou de prise de conscience, est très proche de la théologie négative, de cette position où il n’y a pas un savoir être établi, mais une ouverture, un étonnement renouvelé, face à ce qui nous dépasse : où il n’y a plus de place ou de chaise où s’assoir…. Mais une sorte de stabilité à trouver, de centre dans l’inconfort, l’impermanence, et l’ignorance où nous sommes plongés devant les grands mystères et les grandes questions posées par  l’univers.

Le yoga tout comme la transdisciplinarité nous appellent à une pratique de l’humilité face à l’étendue de notre non savoir malgré toutes les avancées scientifiques et technologiques qui se multiplient dans notre univers contemporain.

Nous maitrisons encore très mal le terrain des émotions, celui de la compréhension mutuelle, celui de l’apaisement de soi, des autres et du monde, pour pouvoir évoluer et apprendre ensemble.

Le yoga a donc parce que méditation et création de soi permanente

Une fonction éclairante qui s’adresse à toutes les disciplines confondues, sans se restreindre à une discipline.

Il ouvre un espace temps de dire vrai, de faire vrai, qui signe une difficile liberté-  à la fois avec respect, tolérance et rigueur- autant de qualités transdisciplinaires.

Mariana Thieriot Loisel 20 Novembre 2017

[1] Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p.73, Éditions Actes Sud, France 2012
mar3.jpg

Mas Thieriot observe les oiseaux – Photo Patrick Loisel, Iceland, 2017

 

"Le yoga comme art de soi - Philippe Filliot