2017 – Curriculum Vitae Mar Thieriot

foto Mar

Mariana  THIERIOT épouse LOISEL   Ph.D.

(Mar Thieriot) 

courriel marianathieriot@me.com

Nom légal : Mariana Thieriot épouse Loisel

Au Brésil Mariana Guimarães Thieriot

FORMATION ACADÉMIQUE

– 2008-2010  Stage Post Doctoral en Philosophie.

Titre: Des mutations humaines : Essai sur la relation entre la philosophie et les sciences.

Directeur de Stage : Professeur Thomas De Koninck

Faculté de Philosophie de L’Université Laval, Canada.

Comment philosophie, sciences et nouvelles technologies s’articulent-elles dans le contexte des problématiques éthiques actuelles ? La réduction objectale de l’humain, à travers la mécanisation et la hiérarchisation systématique des relations, entraîne un appauvrissement et une prédictibilité des relations humaines.

Cet état de fait stimule une compétition à outrance, souvent déloyale. Cet appauvrissement engendre des conséquences sur les plans économique et politique, telles que la suppression de la liberté de conscience dans les organisations contemporaines, l’absence de problématisation éthique des textes vers les différents contextes et une réduction de l’inventivité humaine. Une révision rigoureuse des chemins empruntés par nos sociétés contemporaines et une étude des mutations culturelles possibles pourrait favoriser une évolution humaine dialogique, coopérative et démocratique.

Mon étude  parie sur notre faculté humaine de muter et de nous positionner, librement, grâce à l’alliance du coeur, de la pensée et de la marche, vers une société apprentie, une société philosophe.

Ouvrage publié en 2016 : Mar Thieriot

Les Mutations humaines- Science et Philosophie

ISBN 978-2-310-02889-9

http://www.editions-amalthee.com

1998-2003 Doctorat en Éducation Culture et Société.

Titre de la thèse : Les décollectioneurs; vers une pédagogie du risque.

UNICAMP- Brésil.

Date d´obtention du titre: 26/02/2003 mention A.

Directeur de thèse: Professeure Elisa Angotti Kossovitch

(Travaux conduits en cotutelle de thèse avec Philippe Meirieu et Michel Develay (Université Lyon II, France) pendant les années initiales de recherche à Sao Paulo, au Brésil)

Cette thèse est le résultat d’une réflexion philosophique qui  pose les premiers jalons d’une formation transdisciplinaire, visant un “apprendre à être” en solitaire et en équipe, en prenant en compte la complexité des relations humaines. En prenant em compte aussi, la nécessité de l’échange entre les diverses disciplines pour favoriser la compréhension dialogique de l’humain et l’évolution qui peut en résulter. La thèse étudie principalement, les obstacles non intentionnels au dialogue inter et transdisciplinaire, dans un processus de formation de formateurs. Elle analyse la violence des attitudes qui en découlent, encourageant la mise en place d’une « conscience du non intentionnel », dans un mouvement de perlaboration, pour évaluer et surmonter les conflits émotionnels qui rendent difficile l’advenir humain dans l’échange. Elle défend également la nécessité de valoriser l’expression des voix singulières  afin de favoriser la voie commune du développement coopératif et éthique, dans le possible.

Ouvrage publié en 2015 : O risco de filosofar

O Risco de Filosofar, Diário de uma Descolecionadora / Mariana Thieriot Loisel – Quatro Barras, PR: Quadrioffice Editora, 2015. 196 p., ilust.

196 p.: 15×21 cm

  • 1992-1995,

D.E.A.  Diplôme d’études approfondies en Sciences de l´Éducation.

          Option: Philosophie de l´Éducation

Université Lyon II, Lumière,  France.

Titre du mémoire : La classe libre deuxième essai.

Directeur de recherches: Professeur Philippe Meirieu.

Étude préparatoire de la thèse de Doctorat.

  • 1991-1992,

Maitrise en Sciences de l´Éducation.

Option: Philosophie de l´Éducation

Mention Très bien (10/10)

Université Lyon II, Lumière,  France.

Titre du mémoire : La classe libre

Directeur de recherches: Professeur Philippe Meirieu

Cette étude vise l’utilisation des nouveaux dispositifs métacognitifs en pédagogie pour travailler avec les élèves en situation de difficulté scolaire ou d’exclusion dans les lycées d’enseignement professionnel et les lycées techniques.

  • 1989-1990, Licence en Sciences de l´Éducation

 Option: Philosophie de l´Éducation.

Université Lyon 2 Lumière, France.

– 1985-1989,  Diplôme d’études universitaires générales (DEUG) de Portugais

Académie Aix Marseille 1, Aix en Provence. France.

Licence non conclue, mais suivie.

– 1983-85, Hypokhâgne et Khâgne. (Classes préparatoires aux grandes écoles)

Lycée Henry Poincaré à Nancy, France.

Langues  maitrisées

  1. Expression courante, écrite et parlée : français, portugais, anglais
  2. Compréhension : espagnol (lu, parlé), initiation à l’italien

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONELLE

2017    Professeure de Yoga  – Auteure –  Artiste Peintre

              Professeure de Philosophie

En situation d’immigration au Canada, J’ai publié de nombreux articles  et ouvrages de recherche dans les domaines de la philosophie et des changements nécessaires en éducation  mentionnés plus bas, ainsi que  deux livres et deux recueils de poèmes.  Actuellement je rédige des ouvrages de philosophie pour tous, dans l’intention de faciliter et démocratiser l’accès de la philosophie auprès de ces différents publics, avec un possible support de moyens technologiques.

J’exerce également la « Flip education » à travers la réalisation de nombreuses vidéo- conférences pour les Centres de Recherche décrits, ci dessous, le CIRET (France) et le CETRANS (Brésil), abordant différentes problématiques, de la gestion transdisciplinaire aux problèmes posés par la post- modernité.

Les vidéos sont visibles sur mes blogs et sites :

marianathieriot.com

marianathieriotloisel.com

Boutique en ligne :

marthieriot.com

-2016 Instructeure de Yoga au Nautilus Plus (plateau Mont Royal) à Montréal

-2015-

Artiste – Peintre

Formée au dessin par l’école des Beaux Arts Artus de Montréal en 2010, J’ai suivi en suite des cours de peinture et composition avec l’artiste peintre Christine Viens, j’ai réalisé ma première exposition solo L’oeuvre au Bleu à la Galerie 1040 de Montréal en 2015. Les toiles sont visibles sur le site

www.marianathieriotloisel.com. (Cliquer menu puis Oeuvre au bleu.)

Se sont suivies deux expositions collectives

Art et Objets du quotidien, 2016

Femmes entre Ciel et Terre, 2017Toujours à la Galerie1040 à Montreal

Une exposition solo cette année,

De Cendres et d’or à la maison des écrivains du Québec- Montréal, 2017.

2008-2010Stage Post Doctoral de Philosophie Université Laval, Canada.

2005- 2008    

Faculté de Philosophie du Monastère Saint-Benoît (FFMSB), Sao Paulo, Brésil.

Cette faculté a été la première faculté de philosophie au Brésil; elle emploie de nombreux enseignants de prestigieuses facultés d’état comme professeurs invités

Cours  enseignés:

Philosophie de L’Éducation

Psychologie de l’Éducation

Gestion Pédagogique

Ma participation au cours de Philosophie  a  consisté à faire le lien entre la philosophie et les sciences de l’éducation dans la formation académique du philosophe, en insistant sur le rôle de la conceptualisation et de la problématisation et de l’argumentation en philosophie pour la formation du jugement éthique, et de l’importance de l’affectivité et de la créativité, pour le transfert des connaissances philosophiques dans le champ de la formation humaine coopérative et démocratique.

2006-2008 Coordinatrice Pédagogique

Comme coordinatrice pédagogique  mon rôle a consisté à établir la relation entre les disciplines d’éducation et celles de philosophie en faisant valoir l’importance de l’enseignement de la philosophie pour le développement de la pensée autonome et les prises de positions démocratiques dans un contexte transdisciplinnaire.

A cette occasion j’ai participé à la préparation du dossier pour l’approbation du cours de Licence en Philosophie, par le  Ministère de l’Éducation Nationale (MEC) et le cours a été approuvé en 2006 pour une durée probatoire de cinq ans.

1994 –   Professeure 

UNIFIEO (Centre Universitaire de Osasco, banlieue de Sao Paulo, Brésil)

Le UNIFIEO est un Centre Universitaire situé dans la banlieue de Sao Paulo à Osasco, dans  laquelle se trouve la « Cidade de Deus », réputée une des banlieues les plus difficiles au monde. Ce Centre est majoritairement fréquenté par des étudiants issus de classes populaires défavorisées et anime des actions sociales visant à développer la région sur le plan éducatif et juridique.

Enseignement de l’éthique appliquée et de la philosophie dans plusieurs facultés:

Génie Informatique

Génie des télécommunications

Tourisme et hôtellerie

Gestion

Pédagogie

Psychopédagogie

Élaboration d’une vision transdisciplinaire de l’enseignement de la philosophie, c’est à dire de la formation philosophique nécessaire  pour l’exercice de chaque profession, une formation qui permet à chacun de penser librement le sens éthique de ses actes, en situation et en équipe, articulant ainsi l’exercice de sa conscience avec celui des connaissances acquises pour œuvrer aux changements organisationnels nécessaires pour la mise en place d’un modèle de gestion coopérative et donc, évolutif.

2000-2002 Coordinatrice de recherches transdisciplinaires au UNIFIEO

Pendant cette période j’ai reçu le mandat d’organiser des réunions auprès des chefs de départements avec des professeurs invités dans le cadre national et international sur le thème de la transdisciplinarité. Par la suite nous avons implanté au sein du Département de Tourisme une éducation à visée transdisciplinaire, ayant pour but l’essor d’un tourisme qui contribue à une société durable.

2004-2008 Professeure invitée

Enseignement  de la philosophie  en psychopédagogie clinique et en cours de maitrise de psychopédagogie.

Université de Santo Amaro, UNISA, Brésil.

Philosophie pour enfants :

A la demande des étudiants de Pédagogie et Psychopédagogie j’ai rédigé un matériel didactique de philosophie pour enfants ayant pour thèmes : l’enfant et la famille, l’enfant et le monde, l’enfant et les valeurs humaines qui a été utilisé en école primaire dans les banlieues défavorisées de la région de Sao Paulo et a servi de support pour que mes étudiants, enseignants de philosophie pour enfants créent par la suite leurs propres ouvrages. Je suis moi même intervenue dans deux écoles au Brésil et au Canada où je me suis intéressée à encourager la mise en place de la pensée autonome chez l’enfant dans un contexte coopératif. J’ai rédigé deux articles relatant mes expérience: Enfance et Plasticité, pour le Brésil et Une saison chez Montessori : premiers éléments de la philosophie pour enfants, pour le Canada, cités plus bas .

2006-2008 : Enseignante de philosophie pour enfants

École maternelle et Centre pré-scolaire du Collège Saint Benoit, Sao Paulo, Brésil.

2010  Enseignante de philosophie pour enfants, Centre pré-scolaire Montessori, Lasalle, Canada.

En outre, pendant toute la période de mes études en France, de la licence au DEA,

J’ai été surveillante dans plusieurs Lycées de la région de l’Ardèche et de la Drôme, où j’ai obtenu grâce à mes projets le soutien du F.A.I., le fond d’aide à l’innovation, et pu mettre en place des P. A. E., projets d’action pédagogique, en ayant pour objectif l’inclusion par le théâtre et tous les arts qui y concourent, (scénographie, lettres, musique) des élèves en situation de difficulté scolaire, notamment des élèves en situation d’immigration. Toujours pendant cette période j’ai été Maitre auxiliaire de Philosophie dans la fonction publique française au Lycée Alfred Mézières à Privas pendant l’année scolaire 1991-1992. Pendant mes années d’étude également, j’ai été animatrice MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) où j’ai enseigné le théâtre aux enfants de 5 à 8 ans.

 

PARTICIPATION À DES JURYS D’ÉVALUATION DE TRAVAUX D’ÉTUDIANTS

  1. Aparecida Leila Ribeiro, Le problème de l’indiscipline en salle de classe, Licence en Psychopédagogie clinique, UNIFIEO 2005.

 

  1. Camila Fontanelli Fralatti, La place de l’informatique dans l’apprentissage. Licence en Éducation, UNIFIEO 2004.

 

  1. Edineia C.P. Neves, L’éveil de l’intérêt pour la lecture à l’école, Licence en Éducation, UNIFIEO 2004.

 

  1. Alice Lopes Moreno, Le rôle de la famille dans l’apprentissage des élèves de première année du primaire, Licence en Psychopédagogie clinique, UNIFIEO 2004.

 

  1. Magda Barbosa Damaceno, L’influence de la télévision dans le quotidien de l’enfant dans une perspective psychopédagogique, Licence en psychopédagogie clinique, UNIFIEO 2004.

 

  1. Maria das Graças Silva Zanzini, Le rôle du directeur d’école: la prise de position démocratique au cours du quotidien pédagogique, Licence en Éducation. UNIFIEO 2003.

 

  1. Paula Francinete dos Santos Silva, L’intertextualité dans la chanson populaire brésilienne, Licence en Éducation, UNIFIEO

 

  1. Cristina Diamandis, Au sujet de la formation: comment valoriser le potentiel humain? Psychopédagogie institutionnelle, UNIFIEO 2003.

 

  1. Maura Faria Fernande, L’apport de la psychomotricité pour les élèves porteurs d’incapacités physiques, Licence de psychopédagogie clinique, UNIFIEO 2003.

 

  1. Simone Cristina Zulli, La place de la famille dans le processus d’apprentissage des élèves de troisième année du primaire dans une école de Osasco. Licence en psychopédagogie institutionnelle, UNIFIEO 2002.

 

  1. Daniela Osorio Rosa. Le rôle des relations familiales dans le développement de l’estime de soi dans une approche psychopédagogique. Psychopédagogie institutionnelle, UNIFIEO 2002.

 

  1. DIRECTION DES TRAVAUX D’ÉTUDIANTS

 

  1. Lucineide Rosa dos Santos : La famille : joie ou frustration- approche psychopédagogique. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO 2005.

 

  1. Elaine Marquês Mendonça Handa: La problématique de la discipline et de l’indiscipline dans une perspective psychopédagogique: issues possibles. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO 2004.

 

  1. Rosane Sandra Caldeira Simao: L’importance des contes de fées dans une perspective psychopédagogique. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO 2004.

 

  1. Regina Maria Felenta Costa : La place de la sensibilité et de la créativité chez le sujet auteur. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO 2004.

 

  1. Clarice Cano de Santana Alves: L’art en tant que recours psychopédagogique Orientation philosophique en psychopédagogie clinique. UNIFIEO, 2003.

 

  1. Sonia Maria Borges: La place de la sensibilité dans le parcours de formation.Orientation en psychopédagogie institutionnelle. UNIFIEO, 2001.

 

  1. Elaine Gonçalves Bom Oliveira : L’écoute, le regard et le silence. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO, 2001.

 

  1. Raquel Antonia Bertolai : L’importance du diagnostic psychopédagogique dans la résolution des difficultés de lecture et d’écriture chez l’enfant de dix ans. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique, UNIFIEO, 2001.

 

  1. Mariza Moura Dantas : Organisation d’un temps de sérénité en classe propice au développement de la pensée. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique, UNIFIEO, 1999.

 

  1. Marcia Carvalho dos Santos: L’aspect interdisciplinaire de la philosophie dans la psychopédagogie clinique. Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO, 1999.

 

  1. Joao Joaquim Silva Discipline: Indiscipline: récit d’une expérience avec les élèves du primaire de l’école publique .Orientation philosophique en psychopédagogie clinique UNIFIEO, 1999.

 

24. Joao Joaquim Silva Discipline: Indiscipline: récit d’une expérience avec les élèves                du primaire de l’école publique .Orientation philosophique en psychopédagogie                  clinique UNIFIEO, 1999.

 

PARTICIPATION À DES SOCIÉTÉS SAVANTES

1999 – : Membre fondateur,  et  Coordonnatrice en 2004  du Centre d´ Education Transdisciplinaire de l’Université De Sao Paulo (CETRANS), Brésil.  www.cetrans.com.br

La mission du CETRANS est de développer des projets de recherche, de formation et de pratiques réflexives à partir de l’épistémologie transdisciplinaire dans différentes branches de la connaissance, en prenant en compte les relations entre elles.

Au nom du CETRANS j’ai moi même coordonné la de mise en place au sein des divers départements de l’UNIFIEO d’un projet d’éducation à visée transdisciplinaire de 2000 à 2007.

2000 – : Membre actif.

Centre International de Recherches et d’Études Transdisciplinaires, (C.I.R.E.T), France. http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/ciret/

École des Hautes Études de Sciences Sociales Paris, France.

Le but de cette association est de développer l’activité de recherche dans une nouvelle approche scientifique et culturelle, la transdisciplinarité, dans sa tentative de prendre en compte les conséquences d’un flux d’information circulant d’une branche de connaissance à l’autre et de créer un lieu privilégié de rencontre et de dialogue entre des spécialistes des différentes sciences et ceux des autres domaines d’activité, en particulier les spécialistes de l’Éducation.

2008 – : Membre fondateur

 Institut supérieur des Sagesses du Monde I.S.S.M. Paris France.

Cet institut, dirigé par le Professeur René Barbier étudie les approches qualitatives et expérientielles des sagesses de l’humanité en liaison avec les sciences de l’homme et de la société.

www.barbier-rd.nom.fr/issm

PUBLICATIONS   MAR THIERIOT

(J’ai publié sous le patronyme LACOMBE au Brésil de 1994 à 2006) mon nom légal est Mariana THIERIOT épouse LOISEL, Mar Thieriot est mon nom de plume pour les poèmes, les toiles et les livres actuels.

Articles publiés dans des revues scientifiques et philosophique

THIERIOT LOISEL Mariana Le rôle de la poésie dans un parcours scientifique, Revue Présences, UQAR, Canada, 2016

h http://www.uqar.ca/files/psychosociologie/presences_n7_theriot-loisel_souffle_de_lart_oeuvre_au_bttp://www.uqar.ca/psychosociologie/presences/ THIERIOT LOISEL Mariana, LYNCH Brian : La plasticité des émotions et le facteur humain, Plastir, 2015.

http://plasticites-sciences-arts.org/PLASTIR/Thieriot-Lynch%20P36F.pdf

THIERIOT LOISEL Mariana ; Le souffle de l’art , Revue Présences, UQAR, Canada, 2015

THIERIOT LOISEL  Mariana : Le rôle de l’enthousiasme dans un parcours

D’apprentissage, Revue Présences UQAR, Canada, 2014

http://www.uqar.ca/files/psychosociologie/revusoufflee_présences_vol6_thiériot-loisel_m._la_présence_de_lenthousiasme_dans_un_parcours_daprrentissage.pdf

 

THIERIOT LOISEL Mariana LES RACINES DE LA SCIENCE ET DE LA THÉOLOGIE DANS LA PHILOSOPHIE CLASSIQUE : PREMIERS ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION SUR LA PLACE DU PÈRE DANS L’ÉLABORATION DU SAVOIR

Revue Plastir 31 Juillet 2013  Paris http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir31_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana in Une saison chez Montessori, premiers éléments de la philosophie pour enfants, Site de Philippe Meirieu, France 2013.

http://meirieu.com/ECHANGES/montessori_thieriot.pdf

THIERIOT LOISEL, Mariana in Sur les traces de Patanjali, Une relecture des Yogas- Sutras 15 à 20, Revue PLASTIR 28, Paris, Octobre 2012.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir28_fr.html

THIERIOT LOISEL Mariana, La femme et la pensée, vers une identité transculturelle,  revue Plastir n.26, Paris, mars 2012.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir26_fr.html

THIERIOT LOISEL Mariana, Société apprenante et écologie de l’esprit, revue Plastir 24, Paris, Octobre 2011.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir24_fr.html

THIERIOT LOISEL Mariana, De la classe morte à la société apprentie, site du pédagogue Philippe Meirieu, rubrique forum,  France Mai  2011

http://www.meirieu.com/FORUM/loisel_classe_morte.pdf

 

THIERIOT LOISEL Mariana, DEBONO  Marc Williams,  L’intentionnalité de la conscience, revue PLASTIR, Paris, Mars 2011.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir22_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana, Sur les traces de Patanjali (suite),(traduction du sanskrit du yoga sutra de Patanjali) Revue PLASTIR 20, Paris, Octobre 2010.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir20_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana, Sur les traces de Patanjali, (traduction du sanskrit des yoga sutra de Patanjali) Revue PLASTIR 19, Paris, Juin, 2010.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir19_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana. Deux Pianos préparés: Essai  philosophique en quatre parties sur le dialogue entre la philosophie et les sciences.

Première partie, Revue PLASTIR 14  Paris, juin 2009.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir22_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana. Deux Pianos préparés: Essai  philosophique en quatre parties sur le dialogue entre la philosophie et les sciences.

Deuxième partie, Revue PLASTIR 16  Paris, septembre 2009.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir16_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana. Deux Pianos préparés: Essai  philosophique en quatre parties sur le dialogue entre la philosophie et les sciences.

Troisième partie, Revue PLASTIR 16 Paris, septembre 2009.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir16_fr.html

 

THIERIOT LOISEL, Mariana. Deux Pianos préparés: Essai  philosophique en quatre parties sur le dialogue entre la philosophie et les sciences.

Quatrième partie, Revue PLASTIR 17, Paris, Décembre, 2009.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir17_fr.html

 

THIERIOT LOISEL, Mariana, DEBONO Marc Williams, LOISEL Patrick, GHILS Paul, D’AMBROSIO Ubiratan, Philosophie et société, enjeux éthiques, PLASTIR, Paris, Septembre, 2008.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir8_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana  SANTIAGO DE OLIVEIRA JONAS, Crises e desafios da liderança na gestao das Organizaçoes contemporâneas, Anais do V Seminario de  Robotica ABM.Vitoria, Brasil juillet 2007.

THIERIOT LOISEL, Mariana, Enfance et Plasticité, revue Plastir 6, Paris, 2007.

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir6_fr.html

 

THIERIOT LOISEL, Mariana, Premiers éléments pour un dialogue sur le concept de sagesse, Plastir 7, Paris, Juin 2007

http://plasticites-sciences-arts.org/Plastir6_fr.html

THIERIOT LOISEL, Mariana, poèmes illustrés, Journal des chercheurs, Paris,  de mars 2007 à juillet 2013.

http://barbier-rd.nom.fr/journal/recherche.php3?recherche=Thieriot-Loisel

http://www.barbier-rd.nom.fr/journal/article.php3?id_article=1700

THIERIOT LOISEL Mariana, SANTIAGO de OLIVEIRA Jonas, DE MELLO Maria, Des Machines et des hommes / Science, Technology and Human factor, Cosmopolitics Journal, Belgique, octobre  2007.

THIERIOT LOISEL Mariana Sur les traces de Patanjali, Science and Religion journal, Roumanie, octobre 2007.

LACOMBE, Mariana  Sens et Connaissance, Revue Plastir, Plasticité Science et Art, Paris novembre 2006

LACOMBE, Mariana  Pédagogie, Anti pédagogie et comportementalisme, à la recherche de l’action sensée, Revue   Psychologie et Motivation, Paris, n.41 Octobre 2006.

LACOMBE, Mariana  A interdisciplinaridade : reflexoes acerca do nao intencional em sala de aula, Revista UNIFIEO, especial educaçao, Osasco, 2006

THIERIOT LOISEL, Mariana  Connaissance et autorité : la place d’une conscience autonome dans un parcours de formation scientifique. Journal des chercheurs Paris 29 mai 2006

http://barbier-rd.nom.fr/journal/recherche.php3?recherche=Thieriot-Loisel

LACOMBE, Mariana. Les décollectioneurs : Pour une pédagogie du risque. Bulletin Interactif du Centre International de Recherches et des Études Transdisciplinaires, France, v. 18, 2005.

http://barbier-rd.nom.fr/journal/recherche.php3?recherche=Thieriot-Loisel

LACOMBE, Mariana Um galo sozinho não tece a manhã: primeiros passos de uma gestão interdisciplinar. Revista de Educação Continuada “Momento do Professor” – ano 2, v. 2, p. 49-56, outono de 2005. Universidade Anhembi Morumbi.

http://cetrans.com.br/textos-2/artigos/

LACOMBE, Mariana. Apprendre à Être. Bulletin Interactif du Centre International de Recherches Et Études Transdisciplinaires, Paris, v. 15, 2004.

http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b15.php

LACOMBE, Mariana. Perlaborer ou la conscience du non intentionnel Cahiers de Psychopédagogie, Sao Paulo, v.3 numéro 5 p.85-111,2003.

LACOMBE, Mariana. Qu’avons nous désappris le 11 septembre. Bulletin Interactif Du Centre International de Recherches Et Études Transdisciplinaires, França, v. 16, 2002.

LACOMBE, Mariana  et Al. Learning after September 11: a collaborative reflection, USA, 2001.

http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b16.php

LACOMBE, Mariana, Apprendre: une composition en trois couleurs; le détachement, la confiance et le respect. UNIFIEO, Osasco, v1, n1,p.81,1999.

 

Chapitre de thèse publiée dans des revues scientifiques

 LACOMBE, Mariana. Perlaborar ou a consciência do não-internacional. Cadernos de psicopedagogia, São Paulo, v. 3, n. 5, p. 85-111, 2003.

Livres et chapitres de livres

  1. LACOMBE, Mariana (Co-éditrice et auteure.). Educação e Transdisciplinaridade III. São Paulo: Edusp e Triom, 2005. Ouvrage transdisciplinaire collectif comptant 26 chercheurs de disciplines différentes.

 

  1. THIERIOT LOISEL, Mariana

 

Chapitres 5 : 5.1 The other : notes along a journey in South Africa 

Chapitre 6 : 6.1 Quelques notes sur 10 ans de recherche transdisciplinaire.Pistes pour un travail en équipe pour une  chaire transdisciplinaire occupée et orchestrée par un groupe de chercheurs représentatif de la diversité culturelle et religieuse.

Chapitre 6 : 6.2 Recherche scientifique, plasticité et transdisciplinarité : une chaire transdisciplinaire possible dans les universités.

Publiés  in The Community of Practices (Cop) of UNESCO Chairs for Interreligious and Intercultural Dialogue for Mutual Understanding/ La Communauté de pratiques comme outil de dialogue interreligieux et interculturel. Ouvrage coordonné par Guetta Silvia; Verdiani Antonella. Firenze University Press 2011. ISBM 978-88-6655-096-9.

4. LACOMBE, Mariana. Os descolecionadores – uma pedagogia do risco. Campinas: ANPESQ – anuário de pesquisa/2003, 2003. Tese de Doutorado.

5. THIERIOT LOISEL, Mariana. Un printemps peut-être? Propos sur la place de la philosophie en éducation, Édité par le Journal des Chercheurs, Paris, 2012.

6. O Risco de Filosofar, Diário de uma Descolecionadora / Mariana Thieriot Loisel – Quatro Barras, PR: Quadrioffice Editora, 2015. 196 p., ilust.

196 p.: 15×21 cm

ISBN – 978-85-99396-22-3

7. Le sens qui luit en hiver, 2015 http://www.éditions-amalthée.com– France 2015

8  Les mutations Humaines, Amalthée, France, 2016

Lancement au salon de livre de Montréal 2016 stand Hachette

  1. De Cendres et d’or, Cinzas e ouro, Amalthée, France, 2017

Lancement au salon du livre de Montréal, 2017, stand Hachette

 

Abrégés publiés

  1. LACOMBE, Mariana Apprendre à être. In: http://www.barbier-rd.nom.fr/, 2005, Paris France, 2005.
  2. LACOMBE,Mariana . O Homem e a Máquina. In: VII Seminário de Automação de Processos, 2003, São Paulo. O Homem e a Máquina – Associação Brasileira de Metalurgia, 2003.

Publication de livres de philosophie pour enfants en cours de traduction

  1. LACOMBE, Mariana. Cadernos de Apoio Pedagógico do Aluno e Manual do Professor: 1ª a 4ª série (2005) – 2ª edição da Coleção “Coletânea de Estudos para o Ensino Fundamental”. Ed. Filosofart, Curitiba, 2005.

 

CONFÉRENCES

THIERIOT LOISEL, MARIANA

Atelier dialogique avec Prof. Norman Cornett, Maison des écrivains, Montréal, 21 juin 2017.

– VIDÉOS CONFÉRENCES 2013-2017 faites à Montréal au CANADA

www.marianathieriot.com voir multimedias

www.marianathieriotloisel.com

(Consultables sur You tube) :

En Français : Transdisciplinarité et  Post Modernité 1 (Écologie de l’esprit) et

Transdisciplinarité et  Post Modernité 2 (Société durable)

En Portugais : Transdisciplinarité  et Post Modernité 1 et 2, Gestion Transdisciplinaire 1

Les vidéos conférences sont éditées par le CETRANS au Brésil dans le contexte de la Flip Éducation, et réalisées par moi au Canada. 18 vidéos conférences de plus sont déjà effectuées et en cours d’édition. Ce travail de Flip Education est en cours de théorisation.

THIERIOT LOISEL, Mariana. Les mutations Humaines, vidéo conférence live au CETRANS,  CANADA – São Paulo, 2010.

(2008-2010 période d’études post doctorales)

LACOMBE, Mariana. Éthique et Processus d’automation, Faculté du Monastère de Saint Benoit, Sao Paulo, BRÉSIL 2007

LACOMBE, Mariana. La place de l’humain dans un itinéraire de formation, le 13 Oct.2006, Université de Laval, CANADA.

LACOMBE, Mariana. Inter et Transdisciplinarité pour les enseignants et les dirigeants de la faculté d’éducation, UNIFIEO, Osasco 2005.

LACOMBE, Mariana. Histoire de la fragmentation de la connaissance, UNIFIEO, Osasco, 2004.

LACOMBE, Mariana. L’humain et la machine,  ABM Association Brésilienne de Métallurgie, port de Santos, 2004.

LACOMBE, Mariana. Perlaborer ; la conscience du non intentionnel, USP Université de Sao Paulo, 2003.

LACOMBE, Mariana. Réseaux transdisciplinaires, UNIFIEO, Osasco, 2002.

LACOMBE, Mariana. Le dialogue  dans l’enseignement supérieur UNIFIEO. Osasco 2001.

LACOMBE, Mariana Table ronde sur les cultures et les processus d’apprentissage UNIFIEO 2000.

LACOMBE, Mariana. Philosophie et Sensibilité, Musée du Louvre  Paris, France, 2000.

 

PARTICIPATION À DES CONGRÈS ET EXPOSITIONS

 2017 Exposition collective Femme entre Ciels et Terres  peintre et co-comissaire de l’exposition- Galerie 1040 Montréal

2016 Exposition collective Art et objets du quotidien- peintre  Galerie 1040 Montréal

2015 Exposition solo L’Oeuvre au bleu, peintre  Galerie 1040 Montréal

Septième Séminaire de Processus D’Automation, ABM,  Brésil, 2004.

CETRANS, Deuxième congrès mondial de transdisciplinarité,  Vitoria, Brésil, 2005.

CETRANS, Troisième rencontre internationale, Sao Paulo, Brésil, 2001.

CETRANS, Deuxième rencontre internationale, Sao Paulo, Brésil, 2000.

CETRANS, Première rencontre internationale, Sao Paulo, Brésil ,1999.

CIRET, annales au Sénat, Paris, FRANCE, 2006.

14 réunions thématiques entre 2000 et 2006, CETRANS.

Réunions du NEITRANS entre 2000 et 2002, au UNIFIEO, Osasco, Brésil.

Colloque International, Paulo Freire, Recife, Brésil, 2001.

 

ACTION COMMUNAUTAIRE

– Lorsque j’enseignais au UNIFIEO, j’ai proposé qu’à la place du bizutage auprès des étudiants de première année, ceux ci nous aident à réaliser des travaux d’aide à la communauté. J’ai en effet coordonné un  projet allant dans ce sens :

– Le NEI, centre d’éducation indienne, visant à développer le niveau de formation des indiens de Parelheiros, réserve très pauvre de la banlieue de Sao Paulo, ainsi que d’équiper l’école en livres, cahiers, stylos, aliments de base, de distribuer des couvertures et des pulls pour les Indiens, et ce pendant plusieurs années de 2000 à 2007.

– J’ai également réalisé avec Alzira Maria Ramos et la Cie aérienne Pantanal un projet d’éco formation dans une zone éloignée et pauvre du Nordeste du Brésil : le parc national de la Chapada Diamantina à Lençois, visant l’éco formation des guides touristiques et de la population locale, en ayant en vue les visites de la région par les  écoles et Universités.

– Actuellement je développe de façon bénévole un travail de flip education au niveau scolaire et  universitaire au Brésil et au Canada, en philosophie pour tous et gestion transdisciplinaire, et je prépare la mise en place de cours en ligne.

YOGA, MINDFULNESS AND TRANSDISCIPLINARY RESEARCH | YOGA, MINDFULNESS ET TRANSDISCIPLINARITÉ

Status

GOOAFOSS – Catarata da Islândia – Photo: Mar Thieriot, 2013

YOGA, MINDFULNESS AND TRANSDISCIPLINARY RESEARCH

One of the most beautiful keys to understand yoga is given by Philippe Filliot who describes it as “ a mental education through the gesture”(Une education du mental par le geste)[1]. The art of yoga, count at least five thousand years, of work on us for ourselves and for one another, helping ourselves through a gesture training to reach a better knowledge and control of our own minds.

This art has several points in common with the transdisciplinary scientific research.

The research in the transdisciplinary field takes place, in between, through and beyond the disciplines, and the aim of these scientific

Dialogue is to reach UNESCO education purpose for our century: learning to be.
There is a huge difference in between representing an authority because we pretend to know everything in our discipline or because we learn our discipline from a longer amount of time than our students, in one hand our knowledge is limited in the other hand, in the context of a learning society, our knowledge is open to mutual discovery and infinite search, in a real scientifically spirit.

In the Yoga field the “guru” the one who shares the light, who shows  and spread the light what is a metaphor to say that he helps his students to acquire a better knowledge of their own minds, is very near a negative theology position, someone who  is open to a beginners mind, who knows the mystery of human nature, and knows also all he don’t know about himself and the universe, and is therefore always open minded to learn more with others.

For this reason Yoga as the scientific research call us to humility in front of our ignorance, despite all scientific and technological progress : we  have a lack of control of our emotions, we seem to have little aptitudes on mutual understanding, and we are very far to a peaceful condition on earth toward our mutual evolution.

That is to say that yoga below Shiva protection, the dance god.

Has a beginner’s mind function that addresses to all disciplines.

Yoga is a space for authenticity and mutual care, a space of a difficult freedom, as is the transdisciplinary attitude, an attitude of respect, tolerance and exigency.

Mariana Thieriot Loisel 20 Novembre 2017

[1] Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p.73, Éditions Actes Sud, France 2012

 

Mar Thieriot en marche – Photo Patrick Loisel – Iceland, 2013

YOGA, MINDFULNESS ET TRANSDISCIPLINARITÉ

« Résonnances intérieures, unité enfin retrouvée au-delà du morcèlement de nos vies, paix dans la confusion : Yoga »

Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p. 63, Éditions Actes Sud, France 2012

Une des plus belles clés pour comprendre le Yoga nous est donnée

Par Philippe Filliot qui se réfère à «  Une éducation du mental par le geste »[1]. Cet art millénaire de soi et des autres, où l’on entreprend un travail sur soi pour soi et les autres, en prenant appui sur le geste pour accéder à une meilleure connaissance et maitrise du mental,  trouve une correspondance intéressante avec la formation transdisciplinaire.

Cette formation qui se trouve entre, à travers et au-delà des disciplines, à pour visée, grâce au dialogue entre les différents savoirs, de contribuer à ce que le rapport de l’éducation de l’Unesco pour le vingt et unième siècle désigne comme un « Apprendre à être ».

Ce faisant il y a là un glissement entre une société au fonctionnement vertical, hiérarchique, qui transmet ou dispense un savoir de haut en bas vers des réceptacles passifs  vers une société où toute la complexité de la transmission et du partage des connaissances

va se jouer dans un mouvement dialogique où l’autorité du maître se donne car il apprend depuis plus longtemps que son ou ses élèves.

Or le « guru » au yoga, ce faiseur de lumière ou de prise de conscience, est très proche de la théologie négative, de cette position où il n’y a pas un savoir être établi, mais une ouverture, un étonnement renouvelé, face à ce qui nous dépasse : où il n’y a plus de place ou de chaise où s’assoir…. Mais une sorte de stabilité à trouver, de centre dans l’inconfort, l’impermanence, et l’ignorance où nous sommes plongés devant les grands mystères et les grandes questions posées par  l’univers.

Le yoga tout comme la transdisciplinarité nous appellent à une pratique de l’humilité face à l’étendue de notre non savoir malgré toutes les avancées scientifiques et technologiques qui se multiplient dans notre univers contemporain.

Nous maitrisons encore très mal le terrain des émotions, celui de la compréhension mutuelle, celui de l’apaisement de soi, des autres et du monde, pour pouvoir évoluer et apprendre ensemble.

Le yoga a donc parce que méditation et création de soi permanente

Une fonction éclairante qui s’adresse à toutes les disciplines confondues, sans se restreindre à une discipline.

Il ouvre un espace temps de dire vrai, de faire vrai, qui signe une difficile liberté-  à la fois avec respect, tolérance et rigueur- autant de qualités transdisciplinaires.

Mariana Thieriot Loisel 20 Novembre 2017

[1] Philippe Filliot in Le yoga comme art de soi p.73, Éditions Actes Sud, France 2012
mar3.jpg

Mas Thieriot observe les oiseaux – Photo Patrick Loisel, Iceland, 2017

 

"Le yoga comme art de soi - Philippe Filliot

VIVRE À LA HACHE

« C’est qu’avant le trou
Avant le grand coucher
Des patrouilles boréales
Il y aura un regard
Décharge d’éternité fusillée »

Nicolas Rozier in Vivre à la hache,
Éditions L’arachnoïde, 2017, p.28

 

 LA VOIE DES CENDRES : PHILOSOPHIE ET POÉSIE

Tracer la place d’une conscience nébuleuse dans un itinéraire poétique.
« Ça leur plaira bien un jour… » Se disait Ludwig von Beethoven, encourageant de la sorte les sens novateurs  dégagés vivants de
«  cette nuit  des nuits »[1]
équivaut à tracer une « voie des cendres ». Une voie qui cherche l’or à même la cendre des rêves et des illusions humaines, une voie qui ne fuit pas le néant ni la nuit, mais un chemin tout de même vers la vérité du visage, qui dans son regard continue d’épeler l’infini.

En effet faut il se résigner au fait que tout homme fixe son prix et que la conscience ne soit qu’un vernis comme le défendait Freud ?
Qu’est-ce qui fait sens à présent pour une vie qui écrit ? Qu’est-ce qui la fait fuir, reculer, ou au contraire la pousse à s’engager dans l’inconnu ? Qu’est-ce qui fonde – ou ne fonde plus – en toute légitimité, l’acte poétique? Et en définitive quelle est la place accordée à la vérité d’une conscience dans l’élaboration de la connaissance humaine ?
À sa poétique ?
A-t-elle seulement une place, aujourd’hui ?

Est elle en premier lieu un cri :

 

JE VEUX MON BÂTON
D’enfant sur terre[2]

Et puis qui est la personne dont on parle ?  Nicolas Rozier peintre et poète
contemporain qui avant de publier Vivre à la hache, a mis en ligne sur Face book un poème par jour, cassant la voie traditionnelle de l’écriture, faite en secret, pour écrire publiquement et in vivo dans les réseaux sociaux :

CE SERA TOI OU LA TOMBE[3]

Parler de la légitimité de la place la poétique de la personne, équivaut à articuler résistance et mutation culturelle.

En effet, l’on constate la présence d’une grave rupture dans le monde contemporain, entre une quête de sens et de valeurs humaines d’un coté, et la réalité d’une vie planétaire orientée par un besoin croissant de sens, mais tendue et épuisée par le souci de satisfaction matérielle à court terme d’un autre coté et qui s’impose souvent de façon arbitraire dans les institutions universitaires et dans la société de façon générale.
La marge continue de tenir la page est c’est en consultant mon I phone presque compulsivement que j’observais avec un petit millier de personnes s’écrire un livre comme une bouffée d’oxygène dans un univers
chaque fois plus étouffant.

Un soir le dépit à son comble je lis :

Tu n’es pas un homme
mais une quille[4]
L’écriture in vivo semble donc devoir s’articuler autour d’un double fondement simultanément théorique et subjectif, déjà indiqué par Basarab Nicolescu, en son ouvrage Théorèmes Poétiques, c’est à dire une formation qui reconnait l’importance de l’élaboration d’une vie intérieure de la personne, de son «  souffle »,  d’une poétique in situ, qui s’écrit et se donne simultanément et  du silence, et du recul  à partir  duquel l’on compose.

Poétique  avec laquelle l’auteur peut faire face et transcender les déterminismes bio-psychosociologiques qui l’enferment et le piègent dans le rôle d’objet ; objet de désir, objet d’expériences malgré lui, marchandise de troc, pièce d’un rouage, machine hypercomplexe etc.

Tu vas comprendre
Un grand coup
Les crépuscules
Les ciels éventrés
et l’enfant mort
condamné à vivre[5]

Cette  nouvelle  forme d’écriture implique d’avoir recours à un contact direct avec le public voire de transformer la condition humaine par l’expression immédiate de cette dimension subjective et poétique,  ce qui nous permettrait de donner une voix aux situations de grande souffrance où se trouve l’humain parce que réduit à l’inaudible, à fonctionner en objet, étant donné le caractère vertical, impositif et unilatéral de nombreuses situations de formation et de gestion des organisations scientifiques contemporaines. Nicolas  Rozier est également professeur.

Cette souffrance, ce malaise de la personne, ne concerne pas seulement les pays pauvres, la crise de sens que traverse l’humanité actuellement affecte aussi bien les pays riches et se traduit souvent par une perte d’élan et d’enthousiasme, d’essoufflement, pour des causes qui ne soient pas individualistes, pragmatiques et aux visées purement immédiates, voire par une révolte ouverte, déclarée à l’égard de la culture occidentale, une culture qui ne cesse de se contredire, qui préconise les droits de l’homme et bafoue sans cesse ces mêmes droits dans un tiers et un quart monde exsangue, comme le témoignent les émeutes récentes  partout dans le monde, et qui révèlent l’absence d’autorité éthique réelle, de liberté de positionnement, de la majorité des représentants de cette culture sur place.

René Barbier définit le sujet comme un sujet dénué de masques, silencieux et disponible : « A la persona succède le sujet sans nom, la « personne » proprement dite. Qu’est-ce qu’une personne ? Un individu chez qui il n’y a plus « personne » à nommer parce qu’il a reconnu, dans le travail intérieur sans concession, son insertion totale dans un espace-temps qui le dépasse et dont il sait qu’il en est le porteur essentiel » . Ce faisant René Barbier fait davantage référence à un « soi » dialogique et généreux, plutôt qu’à un « je » égocentré et incapable de décentration, qui lui permet d’aller à la découverte de ce que Krisnamurti désigne par son « Autreté ».
Son « autreté » est un terme savant, pour définir le visage humain. Ce visage doit être vu avant même les capacités, le potentiel ou les limites de chaque intervenant au sein du groupe,  le visage nous introduit à un autre mode d’habiter et d’échanger dans le monde, un mode de re-création ou repeuplement du monde par son anima, une manière de renouer avec le souffle de la vie : là ou l’art et science pourraient s’interpénétrer poétiquement.

Il te répond de très loin
Le disparu inné
De ton coeur[6]

Devant le clair-obscur, la nébuleuse des motifs, quelles valeurs, Qu’est ce qui nous« dé-finit » humains  sinon la poésie qui  fait signe dans nos visages ?
Il nous faudrait donc oser étudier une nébuleuse, aller vers cette poétique du visage et risquer, au sein des organisations,  créer les conditions d’une rencontre du sujet avec lui-même, grâce à la médiation du poème, de l’art, antérieure à une rencontre du sujet avec le groupe externe, autour du vecteur que représente sa présence dans le groupe, ou ce qui oriente cette présence… D’abord se savoir visage, se savoir infini, se savoir autreté

Le visage n’est pas de cette vie[7]

J’ai observé que le suivi de ces pistes nébuleuses contenues dans la poésie de Nicolas Rozier  pourrai conduire à la création commune de projets qui font du sens pour les autres et pour nous-mêmes, des projets ou la vie l’emporte sur la mort, grâce aux partages in vivo de nos créations communes.

LES NÉBULEUSES
Je n’ai jamais vécu d’entente parfaite, dénuée de conflit ou de souffrance, ni dans les grands ni dans les petits groupes avec lesquels j’ai eu le privilège de pouvoir travailler. Actuellement, je dirais même que les groupes sereins, rieurs, où le souci de l’autre et la joie d’être ensemble l’emportent sur les préoccupations narcissiques individuelles, l’appât du gain et les prises de décision arbitraires, sont bien souvent un pari pour l’avenir. Nous avons été durement dressés à la compétition – loyale et déloyale – à l’individualisme forcené, au pragmatisme aveugle et c’est difficile de s’en défaire.
Il nous faut toujours être préparé pour le retour du refoulé…
Mon rôle a été bien davantage de montrer à mes collègues la dimension féconde et intéressante des conflits sous leur apparence tragique, car ils ont pour fonction de dévoiler, de rendre manifeste des souffrances que l’on voudrait taire ou occulter. L’utilité d’apprendre à traverser ces conflits sans pour autant se séparer ou se déstructurer complétement, d’être capables de s’aimer et de se respecter profondément dans la discorde, dans la crise, dans la non-reconnaissance et l’absence de résultats apparents de nos travaux, indique la possibilité de trouver une tierce place, cette zone de non-résistance, floue, NÉBULEUSE, POÉTIQUE, devant des positions antagonistes, et, fidèle à Varella et à Deleuze, la possibilité de se frayer rhizomatiquement un chemin vers un mieux être ensemble,
Une rencontre des sens pluriels, des mutations culturelles à venir.

L’ABSOLU EST INCREVABLE.


[1] Nicolas Rozier in Vivre à la hache, Éditions L’arachnoïde, 2017, p.28
[2] [2] Nicolas Rozier in Vivre à la hache, Éditions L’arachnoïde, 2017, p.22
[3]  Ibidem , p 19
[4] Ibidem
[5] Ibidem , p.46
[6] ibidem p.36
[7] Ibidem 30

SAINT LÉON

quadro Mariana

Toile: Mar Thieriot

Elle  vous a lu William Godwin d’un trait
D’abord au bord des larmes
Au bord de l’abyme
À hauteur d’orages
Puis pleurant  de fatigue
Les pieds et les mains
Dans cette glaise étrange
Que l’on nomme roman
Que l’on saisit poème épique
Qui crie le vent
La lumière

L’eau
L’or
Et les cendres
L’alchimie
Dont nous  voilà faits
Elle  vous a lu comme l’on entend
Claquer les portes d’une geôle,
Puis d’une autre encore
Qui oui
Se rouvriront avec force et bruit!
Après l’enfer de la question
Les années cloué aux murs
Les buchers pour seule récompense de la sagesse
L’humaine et humble sagesse
Elle  vous a lu relu
Les espaces nets
Les voyelles détachées
Un style de désastre
La réparation presque impossible
La mort prévisible
La douleur épouvantable
À peine dicible en son absurdité
La cruauté des superstitions
Les faiblesses apparentes  de la raison
L’étrange résurrection
La bonté revenue
D’un homme si rare

Elle a lu la foudre l’incendie l’ouragan
Et la douceur d’une infante frêle et puissante
Oui
Un  matin
Une réponse coulera
Une pierre philosophale entre les doigts tremblants
Après coup
Comme la beauté
Comme la vérité

En silence elle observe la lumière danser
À travers les vitraux du monastère
Une harpe joue un air suave
Son corps endolori et présent
Chante  un psaume  ancien
Pour la grâce reçue
De votre fable initiatique

Mar Thieriot